• 25 February 2024

Salon du livre 2023

Pour la 2e année, T’es Pas Cap organise un salon du livre à
Saint-Aubin-sur-Gaillon. La manifestation a rassemblé une soixantaine
d’auteurs samedi 7 et dimanche 8 octobre 2023 – L’invité d’honneur était NICOLAS PAGNOL

Un franc succès pour la 2e édition du Salon du Livre de St Aubin sur Gaillon

Nicolas Pagnol fait vivre l’œuvre de son grand-père

Nicolas Pagnol a accepté bien volontiers l’invitation de T’es Pas Cap de participer à ce salon du livre car il y a vu l’occasion de retrouver en Normandie un peu de quiétude loin des polémiques marseillaises. « J’adore l’Eure et Gaillon. Je prends toujours autant de plaisir à venir parler du Sud avec mes amis normands », explique le petit-fils de Marcel Pagnol.
Le Moulin de sa grand-mère
Si son grand-père est identifié comme l’écrivain méridional du XXe siècle par excellence, il avait pris l’habitude de passer ses week-ends aux bords de l’Eure, dans le Moulin qu’avait acquis, à la fin des années 1950, Jacqueline, sa femme, à La Croix-Saint-Leufroy. « C’était un lieu qui comptait beaucoup pour mes grands-parents. Ma grand-mère en était amoureuse. Marcel construisait dans son atelier tout un tas d’objets », raconte Nicolas Pagnol.
Et si ce n’était pas son lieu d’écriture principal, « Marcel y a rédigé des passages de Jean de Florette, Manon des sources ou encore de La Gloire de mon père ou du château de ma mère ».
Si le Méridional a mis du temps à apprivoiser le Moulin de sa grand-mère, du fait du climat normand, « j’ai pris l’habitude d’y venir très régulièrement avec ma famille ».
Passeur de mémoire
À Saint-Aubin-sur-Gaillon, Nicolas Pagnol, qui gère l’héritage culturel de son aïeul, viendra présenter différents ouvrages qu’il a édités. « Il y a deux livres de correspondances de mon grand-père, un beau livre mais aussi une collection de bandes dessinées inspirées des romans et écrits de Marcel Pagnol », détaille-t-il. 
Avec les lecteurs eurois, Nicolas Pagnol, qui se décrit comme un passeur de mémoire, évoquera ses projets pour faire vivre l’œuvre de son grand-père et notamment le « métavers » qu’il est en train d’élaborer autour de l’héritage littéraire mais aussi cinématographique de Marcel Pagnol.

La liste des auteurs

Nicolas Pagnol, invité d’honneur, Stéphane Maillot/Dominique Destree, parrain du Salon, Sébastien Monod, Jean Van Eslande, Philippe Lebeau, Nathalie Salmon, Paul Le Trévier, François Avisse, Marc François, José Alcala, Débora Rocard, Dominique Lapeyre, Christine Lebel-Croizé, Jean-Paul Croizé, Roger Delaporte, Gisèle Delaporte-Richard, Frédéric Romanuik, Danielle Morin, Jacky Moreau, Guy Moreau, Agnès Denoix Molina, Fred Coconut, Claire Burel, Philippe Hachet (les amis des monuments et des sites de l’Eure), Elvira Moreira, Marc Masse, Alexandre Révérend, Dominique Krauskopf, Cloé Delalandre, Anaïs Cariou-Marcén, Claude Ostrovidow, Marc Vidon, Catherine Gadon, Françoise Niel, Priscillia Firmin, Gilles Delabie, Véronique Letellier, Thierry Garnier, Catherine Mathieu, Jean-Michel en hommage à son épouse Claire de Villers, Lou Piote, Éric De L’Estoile, Benoit Malot, Évelyne De Seneville (Fricotté), Éric Legendre et Martine Desfaudais de l’Académie française de cuisine, Christian Tétard qui rendra hommage à son épouse Madeleine, Stéphane Gillon, Ketty Darcy, Arnold Mona, William Petitprez, Jean Michel Had, Anne De Guenille, Loly Brodin, Sylvia Schneider, Plume et Cheveux d’argent, Fabien Lecœuvre, Philippe Sanson, Allan Richard. En vente également le livre d’Héléna Parmentier, de Jessica Jehan (présente dans l’organisation) et « Bungalow 21 » d’Éric-Emmanuel Schmidt.

Les clochers tors d’Europe réunis autour de l’église

Après avoir achevé la rénovation du clocher tors de son église en grande pompe au début de l’été, la municipalité saint-aubinoise démarre l’automne en mettant de nouveau l’édifice à l’honneur. « Nous recevons les membres de l’association des clochers tors d’Europe pour leur assemblée générale », explique Philippe Doom, lui-même membre du bureau de l’association depuis un an. La réunion se tiendra le samedi à 13 h 45 au château de Gaillon. « C’est une chance pour nous de pouvoir accueillir un tel événement », se félicite-t-il.
En plus du clocher tors, « nous allons leur proposer de découvrir le patrimoine de notre secteur », poursuit Philippe Doom. Après la réunion, une visite du château sera proposée par l’ARC et les guides du site à la soixantaine de personnes attendue avant une soirée de gala animée par l’association Masques en Seine.
Le dimanche matin, deux visites seront proposées aux invités. Le centre culturel Gilbert-de-Venables assurera une visite de son musée situé dans ce village des Trois Lacs. L’association Saint-Aubin Union avec l’Étoile de Bethléem proposera une randonnée à la découverte de la réplique de la chapelle de la Nativité située sur les hauteurs d’Aubevoye.
Le séjour sera conclu par un passage sur le Salon du livre de T’es Pas Cap.

AG et gala avec les clochers Tors d'Europe le 7 octobre 2023